Actualités

Elle s'est soldée par une visite d'amitié, de fraternité et d'échange d'expériences de Madame Saran Sérémé Séré Médiateur du Faso auprès de son homologue le Médiateur du Royaume d'Arabie Saoudite le Diwan Almadalel S.E. Al Sheikh Dr. Khalid bin Mohammed Al Youssef

Le Médiateur du Faso, Madame Saran Sérémé Séré effectue à Riyad et Djeddah du 13 au 19 octobre une visite officielle d'amitié, de fraternité, d'échange d'expérience auprès de son homologue le Diwan Almadalel S.E. Al Sheikh Dr. Khalid Bin Mohammed Al Youssef Président du Haut Conseil des Griefs, auprès de la Cour administrative suprême et du Ministère de la justice.

Le Médiateur du Faso a également eu des échanges avec le Président de la Cour Administrative Suprême ainsi qu'avec le Dr Walid Ben Mohammed Ben SALEH Ministre en charge de la Justice.

Le Médiateur du Faso, madame Saran Sérémé Séré exprime sa profonde gratitude aux plus hautes autorités saoudiennes en l'occurrence à sa Majesté le Gardien des deux Saintes Mosquées le Roi Salman Ben Abdoulaziz, Son Altesse Royale le Prince héritier Mohamad Ben Salman, le Diwan Almadalel SE Dr Khalid Bin Mohamed Al Youssef ainsi que ceux précités pour l'accueil chaleureux, fraternel et pour toutes les commodités et facilités qui lui ont été réservé à elle ainsi qu'à toute sa délégation sur cette terre sainte et bénie.

Elle salut cette volonté conjointe d’œuvrer au renforcement de la Coopération institutionnelle bilatérale mutuellement avantageuse, découlant de facto du renforcement de la Coopération bilatérale entre nos deux pays frères et amis, engrangée ces dernières années.

Ce rayonnement du Burkina Faso reflété par le réchauffement des Coopérations diplomatiques et institutionnelles dénote de la haute considération portée sur les premières autorités politiques et administratives du Burkina Faso.
Ce rayonnement diplomatique exprime surtout l'immense respect des autres peuples vis vis-à-vis des nobles combats menés par le peuple burkinabé, sa culture de la justice, la tolérance, la sagesse, l'humilité, la tolérance, la paix, l'intégrité et la témérité qui caractérisent spécifiquement le peuple burkinabé, nonobstant les épreuves difficiles que notre pays traverse.

Le peuple burkinabé tiendra ferme, ne flanchera point et relèvera le défi.

Le Médiateur du Faso marque d'une mention spéciale aux actions de soutiens multiformes en ces périodes d'attaques terroristes et félicite la Fondation de sa Majesté le Roi Salman, celle de l'Organisation internationale d'aide au développement.

Elle salut à sa juste valeur le dynamisme de SEM l'Ambassadeur du Royaume d'Arabie Saoudite auprès du Burkina Faso pour toutes les facilités développées pour la réussite de cette coopération institutionnelle bilatérale. Elle adresse ses vives félicitations au dynamisme de notre représentation diplomatique sur cette terre sainte Saoudienne.

Nous réitérons notre haute reconnaissance pour cet exceptionnel accueil et l'honneur réservés à Madame Saran Sérémé Séré, Médiateur du Faso et à toute sa délégation.

Que Dieu le Tout Puissant et Miséricordieux bénisse et veille sur le Royaume d'Arabie Saoudite et sur le Burkina Faso, Pays des Hommes INTÈGRES.

Madame Saran SEREME SERE, Médiateur du Faso, s’est entretenue avec Monsieur Mathieu CIOWELA, Représentant résident du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) au Burkina Faso le jeudi 10 octobre 2019.

Au menu des échanges, des sujets d’intérêt national, notamment, les actions de développement dans notre pays nonobstant le defis sécuritaire à relever et la coopération entre le Médiateur du Faso et le PNUD.
A sa sortie d’audience, le Représentant résident du PNUD au Burkina a relevé les missions et attributions du Médiateur du Faso, son rôle crucial dans le maintien et le renforcement de l'État de droit, la cohesion sociale, la paix durable au pays des hommes intègres.

Il a rappelé que depuis l’année 2016, les pays africains ont décidé de s’inscrire dans la dynamique du développement durable, dont la composante « paix et justice », selon monsieur CIOLEWA, intègre l’action des Médiateurs institutionnels.
« Il y a donc une zone de convergence qui permet d’instaurer une collaboration entre le PNUD et le Médiateur du Faso ».

Pour sa part, Madame Saran SEREME SERE, Médiateur du Faso, a tenu d’abord à féliciter Monsieur CIOLEWA pour sa nomination à la tête du PNUD au Burkina, avant de le remercier pour cette visite qui a permis de discuter sur les questions de développement.
L'initiative d'aller à la rencontre des institutions républicaines témoigne a n'en pas douter de sa volonté à mieux connaître ces institutions nationales et appréhender la problématique du développement avec acuité.

Elle a saisi l’occasion pour inviter l’ensemble des burkinabè à cultiver la paix, la tolérance, la justice équitable, la fraternité, le patriotisme au quotidien pour un mieux vivre ensemble dans ce contexte de défis sécuritaires.

"Sachons transcender nos différences, divergences et intérêts individuels pour un Faso où la paix des cœurs engendrera le développement équitable et durable à t'elle prôné. La paix et la stabilité sont le socle sur lequel le développement doit s’opérer. Les positions divergentes doivent être une dynamique d'où naîtra la lumière et non constituer des motifs ténébreux de violences extrêmes au point de mettre nos populations et la patrie que nous sommes censés défendre en péril."

Saran SEREME SERE a lancé un appel en disant : « une seule personne fût il l'autorité suprême comme le Président du Faso ne peut a lui seul imprimer cette paix, mais c'est ENSEMBLE, TOUS UNIS POUR L'INTÉRÊT COMMUN que nous bouterons de notre pays cette cynique malice, cette férule humiliante qui mine notre bien-être, met au défi notre unité nationale et l'émergence tant recherché.

C’est à travers la justice équitable, le dialogue, la fraternité, la conciliation, la réconciliation des coeur que nous pourrons construire notre très chère patrie le BURKINA FASO, PAYS DES HOMMES INTÈGRES ».

Dieu bénisse et veille sur le Burkina Faso

Madame le Médiateur du Faso, Saran SEREME SERE a rendu le jeudi 03 octobre 2019 une visite de courtoisie à SEM Dr Waleed A. Alhamoudi, Ambassadeur du Royaume d'Arabie Saoudite dont le pays vient de fêter la commémoration de sa souveraineté nationale et internationale.

Lors de cette visite, le Médiateur du Faso a magnifier le renforcement de la coopération institutionnelle entre les deux pays, traduisant ainsi l'excellence des rapports de fraternité, d'amitié et de coopération bilatérale.

Le Médiateur du Faso qui doit se rendre bientôt sur cette terre sainte en visite officielle, exprime sa reconnaissance à SEM l'Ambassadeur pour toutes les attentions et initiatives qu'il ne cesse de développer pour le renforcement des liens de fraternité.

Elle a en outre demandé à SEM l'Ambassadeur de transmettre l'expression de sa profonde gratitude à son homologue le Médiateur du Royaume Arabie Saoudite.

Que Dieu bénisse et garde le Roi du Royaume d'Arabie Saoudite et le Président du Faso ;
Que Dieu bénisse et veille sur le Royaume d'Arabie Saoudite et sur le Burkina Faso.

"MÊME SANS ARMES, LES BOYS ET TOUTES LES POPULATIONS DOIVENT DÉVELOPPER DES INITIATIVES, METTRE EN EXERGUE "LE GENIE CRÉATEUR LIBÉRÉ", MÊME A COUP DE COCKTAIL MOLOTOV ET DE STRATÉGIES INVENTÉES SELON LES SITUATIONS POUR DÉFENDRE LE FASO, PAYS DES HOMMES INTÈGRES.
J'AI FOI EN NOS FDS, J'AI FOI A NOTRE JEUNESSE, J'AI FOI AU FASO."
" NOTRE ARMEE A TOUJOURS ETE LA MEILLEURE, L'EXEMPLE MEME LA COMBATIVITÉ, DE TÉMÉRITÉ, DE COURAGE, D'INTÉGRITÉ, DE PROMOTION DE VALEURS D' ÉTHIQUE, DE DIGNITÉ, D'HONNEUR, D'ABNÉGATION, D'INTÉGRITÉ, D'HUMILITÉ ET DE FORCE DEPUIS LA NUIT DES TEMPS " dixit Saran SEREME SERE, Médiateur du Faso.

Le Médiateur du Faso, madame Saran SEREME SERE s’est entretenue le jeudi 03 octobre 2019, dans la salle de conférences de l’Institution avec une trentaine de stagiaires en ressources humaines du Ministère de la Défense et des Anciens Combattants(MDAC).

Avant ces échanges, ils ont effectué une visite guidée des services afin de découvrir le fonctionnement des différentes structures.

Pendant plus d’une heure d’horloge, les stagiaires ont suivi une présentation générale du Médiateur du Faso, ses missions, ses compétences, ses modes d’intervention, son action sur le terrain avec des exemples de médiations concrets, afin de mieux faire ressortir la contribution de l’institution dans la défense des droits du citoyen, le règlement et la prévention des conflits, la préservation de la paix et de la cohésion sociale et le renforcement de la démocratie.

Avant la présentation, les stagiaires ont entonné l’hymne national avec le Médiateur du Faso et ses collaborateurs.

Les échanges qui ont suivi ont été tres riches d’enseignements pour les visiteurs.
Plusieurs questions ont fait l’objet de discussions parmi lesquelles :
- Les interventions du Médiateur dans les crises communautaire et inter communautaire (Solenzo, Saponé, Karangasso Sambla…..)
- Les activités de prévention de crises par la sensibilisation
- La possibilité pour les membres des forces de défense et de sécurités de saisir le Médiateur du Faso.

Madame le Médiateur du Faso a saisi l’occasion pour féliciter l’ensemble des Forces de Défense et de Sécurité pour leur engagement à défendre le Burkina au péril de leur vie et les a encouragé à rester solidaire pour mieux protéger la mère-patrie.

"MÊME SANS ARMES, LES BOYS ET TOUTES LES POPULATIONS DOIVENT DÉVELOPPER DES INITIATIVES, METTRE EN EXERGUE "LE GENIE CRÉATEUR LIBÉRÉ", MÊME A COUP DE COCKTAIL MOLOTOV ET DE STRATÉGIES INVENTÉES SELON LES SITUATIONS POUR DÉFENDRE LE FASO, PAYS DES HOMMES INTÈGRES.
J'AI FOI EN NOS FDS, J'AI FOI A NOTRE JEUNESSE, J'AI FOI AU FASO."

Répondant aux préoccupations, elle a rassuré ses visiteurs qu’un membre du personnel de l’Armée à la possibilité de saisir le Médiateur du Faso. L’Institution dispose à cet effet d’un Correspondant au sein de ce Corps qui sert de relai avec ses services et peut être consulté en cas de besoin. Il sagit du Colonel Major PALE.

Elle a affirmé qu’en tant qu’ échantillon représentatif des Forces Armées elle voudrait leur exprimer sa gratitude et apporter ses encouragements au nom du peuple burkinabè en ces périodes difficiles marquées par les actes terroristes, en cette période de DEFIS SÉCURITAIRE.

Futurs gestionnaires des carrières du personnel de l’Armée, elle les a exhortées à être à l’écoute des préoccupations de leurs compagnons d’armes, à leur transmettre une énergie positive et les conseils avisés pour que le Burkina Faso continue de rayonner.
"NOTRE ARMÉE A TOUJOURS ÉTÉ LA MEILLEURE, L'EXEMPLE MEME DE LA COMBATIVITÉ, DE TÉMÉRITÉ, DE COURAGE, DE PROMOTION DE VALEUR D'ETHIQUE, DE DIGNITÉ, D'HONNEUR, D'ABNEGATION, D'INTÉGRITÉ, D'HUMILITÉ ET DE FORCE DEPUIS LA NUIT DES TEMPS" à t'elle affirmé.

Pour finir madame le Médiateur s’est inclinée devant la mémoire de leurs camarades tombés sur le champ de bataille, ainsi que les civils qui ont perdu la vie lors de ces attaques.

Dieu bénisse et veille sur le Burkina Faso a-t-elle conclut avant la séance de photos qui a mis fin à la visite.

Page 1 sur 17

L'Institution au quotidien

Les textes fondamentaux

Liens Utiles

...

International

Prestation de serment de madame le Médiateur du Faso
Prestations de serment
Simon COMPAORE, Ministre d'Etat, Ministre de la Sécurité reçu en audience par madame le Médiateur du Faso
Jean Martin COULIBALY, Ministre de l'Education Nationale et de l'Aphabétisation
Madame le Médiateur du Faso, reçue en audience par le Président du Faso