Les Médiateurs de l’UEMOA reçus en audience à la présidence

Le Président du Faso, Michel Kafando, a reçu successivement en audience, la délégation des  Médiateurs des Etats membres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) et le secrétaire d’Etat français chargé des transports, de la mer et de la pêche, Alain Vidalies, le mercredi 22 avril 2015, à Ouagadougou. Les questions inhérentes à la réconciliation nationale et la situation des victimes du crash du vol H5017 d’Air Algérie ont été au menu des échanges.

 «Nous considérons que notre bilan est positif après avoir rencontré les différents acteurs de la société burkinabè. Nous connaissons la situation du pays et le changement qu’il est en train d’expérimenter. A tous les niveaux, nous avons rencontré des gens consciencieux, responsables et ouverts au dialogue», a déclaré le porte-parole de la délégation des Médiateurs des Etats membres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), Baba Akhib Aïdara, à sa sortie d’audience avec le chef de l’Etat, Michel Kafando, dans la soirée du mercredi 22 avril 2015, à Ouagadougou. Accompagné des autres Médiateurs des Etats membres de l’UEMOA, Baba Akhib Aïdara a dit être venu rendre compte au président,  des échanges qu’ils ont eus avec les différents acteurs dans le cadre du programme qui avait été élaboré par le Médiateur du Faso, Alima Déborah Traoré. «Nous lui avons transmis les messages que nous avons reçus des différents groupes. Nous lui avons fait cas de nos sentiments par rapport à la situation. Nous considérons que le Burkina Faso s’est doté d’organes convenables pour réussir sa transition. Le pays a adopté des textes de base que tout le monde salue. Le Burkina a tous les atouts pour aller jusqu’au bout de la transition», a-t-il indiqué. Il a estimé qu’en dépit des problèmes  et des opinions différentes au sein des groupes, l’on ne doit pas perdre de vue les normes démocratiques. «Nous sommes conscients des  difficultés que certaines dispositions  du code électoral comportent en termes de praticabilité. Mais les motivations et les considérations d’ordre général viennent des Burkinabè eux-mêmes. Nous souhaitons simplement qu’ils comprennent qu’en dépit des visions divergentes qu’ils ont de cette affaire, ils doivent  continuer de dialoguer dans un esprit de consensus» a  suggéré M. Aïdara. Il a exhorté toutes les forces vives à œuvrer à l’organisation d’élections générales non-exclusives, transparentes et apaisées, car la réussite du processus  électoral signera celle de la Transition.

A la suite des Médiateurs des Etats membres de l’Union sous-régionale, Michel Kafando  s’est entretenu  avec le secrétaire d’Etat français chargé des transports, de la mer et de la pêche, Alain Vidalies. L’émissaire du président français François Hollande a soutenu être venu transmettre un message de remerciements au président pour le rôle que le Burkina Faso a joué lorsque le crash du vol H5017 d’Air Algérie est survenu. «Nous avons tous mesuré l’excellence de la réponse qui a été apportée par le Burkina Faso face à ce drame.  Nous avons envisagé ensemble  les réponses  à apporter aux  familles des victimes dans des circonstances aussi graves», a souligné M. Vidalies.
 
Source : SIDWAYA

L'Institution au quotidien

Les textes fondamentaux

Liens Utiles

...

International

Prestation de serment de madame le Médiateur du Faso
Prestations de serment
Simon COMPAORE, Ministre d'Etat, Ministre de la Sécurité reçu en audience par madame le Médiateur du Faso
Jean Martin COULIBALY, Ministre de l'Education Nationale et de l'Aphabétisation
Madame le Médiateur du Faso, reçue en audience par le Président du Faso