VIème Assemblée générale de la l’Association des Ombudsmans et Médiateurs Africains (AOMA) du 27 au 30 novembre 2018 à Kigali au Rwanda : Le MÉDIATEUR du FASO élue 1ERE VICE-PRÉSIDENTE de l’AOMA.

150 participants venant de 30 pays du Continent africain et des représentants d’Institutions internationales tels que la Banque mondiale, le Commonwealth, l’Union Africaine, des représentants d’organisations de la Société Civile ont pris part à la 6ème Assemblée générale de l’AOMA, sur le thème : « Le RÔLE DE l’OMBUDSMAN /MÉDIATEUR, DANS LA PROMOTION D'UNE GOUVERNANCE TRANSPARENTE ET RESPONSABLE EN AFRIQUE ».

Dès l'ouverture de cette rencontre, Saran SEREME SERE Mediateur du Faso, Représentant de l'Afrique au CA / AOMF, a au nom du Président du Conseil d’Administration de l’Association des Ombudsmans et Médiateurs de la Francophonie, délivrer officiellement un message de solidarité et de confraternité à l’attention de l'association sœur et de ses collègues africains de l'AOMA. Elle a du reste remercié l'ancien Premier ministre, Mediateur du Rwanda pour son accueil fraternel - chaleureux et pour toutes les commodités mises en oeuvre afin d'assurer les meilleurs conditions de séjour et de travail fructueux.

Diverses problématiques ont été abordées par les Médiateurs et Ombudsmans : Bonne gouvernance pour un Développement durable, Intégrité et lutte contre la Corruption avec les sous-thèmes suivants :

- Bonne gouvernance comme condition préalable au développement durable en Afrique ;
- Gouvernance, axée sur la citoyenneté et la responsabilité ;
- Impact des organisations économiques sur la gouvernance en Afrique ;
- Rôle du Médiateur/Ombudsman dans la lutte contre la Corruption en Afrique : état des lieux-défis et moyens ;
- Intégrité, transparence des responsabilités politiques et les institutions publiques ;
- Déclarations d’intérêts et de patrimoines.

Les échanges des Ombudsmans/Médiateurs ont porté sur les différentes formes de CORRUPTION, la TRANSPARENCE , la REDEVABILITÉ, leurs IMPACTS NÉGATIFS sur les économies africaines.

Conscients des impacts considérables de la mauvaise gestion administrative et de la corruption sur le développement durable et le bien-être des populations, ils ont menés des échanges interactives sur le rôle que les Médiateurs doivent jouer pour contribuer efficacement à la bonne mise en œuvre des politiques publiques visant à éliminer ce fléau en Afrique.

Les discussions ont également porté sur la Bonne gouvernance telle que définie dans les documents de référence comme la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples ; la Convention de l’Union Africaine sur la prévention et la lutte contre la corruption ; la Charte Africaine des valeurs et principes de service public et d’administration.

Les Médiateurs/Ombudsmans se sont engagés à encourager les gouvernements africains à mettre en place des mécanismes et cadres efficaces pour la promotion de la Bonne gouvernance et la Gestion des conflits.

Les Ombudsmans et Médiateurs de l’AOMA ont adopté la déclaration de Kigali sur « le rôle de l’Ombudsman/Médiateur dans la promotion d’une gouvernance transparente et comptable en Afrique » dans l'objectif de lutter efficacement et efficiemment contre tous les dysfonctionnements et abus de pouvoir dans l'administration publique.

La VI ème Assemblée générale de l’AOMA a procédé au renouvellement de son Bureau et de ses Coordinations régionales pour un mandat de 4 ans.

- Présidence : Protecteur public de l'Afrique du Sud 
- Première Vice-présidence : Mediateur du Faso
- 2è Vice Présidence: Ombudsman du Soudan
- Secrétaire général : Ombudsman du Kenya 
- Secrétaire Générale Adjoint : Ombudsman des Seychelles
- Trésorier : Ombudsman du Malawi
- Trésorier Adjoint : Mediateur de la Centrafrique

Coordination des régions : 
- Sud : Ombudsman du Rwanda
- Ouest : Ombudsman du Nigeria 
- Nord-Maghreb : Ombudsman de la Libye 
- Est : Ombudsman du Bostwana
- Centre : Médiateur de la Centrafrique 
- Océan indien - Îles : Médiateur de Madagascar

Quelques Photos :

 

 

 

L'Institution au quotidien

Les textes fondamentaux

Liens Utiles

...

International

Prestation de serment de madame le Médiateur du Faso
Prestations de serment
Simon COMPAORE, Ministre d'Etat, Ministre de la Sécurité reçu en audience par madame le Médiateur du Faso
Jean Martin COULIBALY, Ministre de l'Education Nationale et de l'Aphabétisation
Madame le Médiateur du Faso, reçue en audience par le Président du Faso