Audience de Madame Saran SEREME SERE Médiateur du Faso avec Mle Emmanuela DEL REY Vice-ministre en charge des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale de l’Italie.

Madame Saran SEREME SERE Médiateur du Faso, a reçu en audience, le samedi 04 mai 2019, Mme Emmanuela DEL REY Vice-ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale de l’Italie, accompagnée de Mr Andrea ROMUSSI nouvel Ambassadeur accrédité auprès du Burkina Faso, de Mr Carlo BATORI Chef de Cabinet, Mr Guiseppe MISMETTA Ambassadeur Conseiller, Mme Aline Giglio Consul Honoraire d’Italie auprès du Burkina Faso et Mr Clephas Adrien DIOMA President de la Diaspora africaine en Italie par ailleurs Burkinabé.

Mme le Médiateur du Faso a en préalable félicité la Ministre pour sa visite au Burkina Faso et la nomination d’un Ambassadeur dans notre pays, symbole d'une dynamique de renforcement des relations de coopération bilatérale entre nos deux pays. 
Elle a ensuite marqué sa satisfaction de recevoir la Vice-ministre en charge des questions internationales d'un pays qui s'est positionné comme Défenseur des droits et du bien-être des populations (comme un Médiateur face aux dysfonctionnements administratifs) et des pays ayant en partage le Franc CFA.
En outre, le Médiateur du Faso a salué ce pays ami qui reçoit une forte diaspora burkinabé et africaine sur son territoire, symbole de leur hospitalité légendaire. 
Elle a enfin présenté l'Institution qu'elle dirige, son rôle et ses missions.
Elle s’est réjouie, en tant que Présidente de la Région Afrique de l’Association des Ombudsmans et Médiateurs de la Francophonie(AOMF), Vice-présidente de l’l’Association des Ombudsmans et Médiateurs Africains (AOMA) et Secrétaire Générale de l'Association des Médiateurs de l'UEMOA abritant le Secrétariat permanent du Siege, de l’engagement de l’Italie à soutenir les Etats africains dans leurs efforts de développement dans ce contexte où les questions épineuses du franc CFA et celle du terrorisme font l’objet de débats passionnés et minent sérieusement le développement de plusieurs de nos pays.

La lutte contre le terrorisme auquel les pays sahéliens du continent sont confrontés reste un enjeu pour lequel madame le Médiateur du Faso appelle l’Italie ainsi que tous nos Partenaires techniques et financiers à un appui conséquent, tant par le billet du G5 Sahel, qu'au BurkinaFaso en singulier.

La Vice-Ministre a apprécié l’action du Médiateur du Faso pour la bonne gouvernance administrative et a voulu savoir qu’elle est la « justice coutumière », le rôle du Médiateur dans la lutte contre le terrorisme, etc.

Madame le Médiateur du Faso est ainsi revenue sur les récents travaux du « Forum national sur le renforcement de la médiation institutionnelle par la capitalisation des valeurs traditionnelles et religieuses » tenue à Dedougou du 23 au 24 avril 2019 initiée par le Médiateur du Faso. Ce Forum a été une tribune offerte au différentes composantes administratives et sociales pour qu'elles mettent en exergue leurs contributions essentielles, s'accordent sur le rôle impérieux à jouer par chacune des parties, sans pour autant se substituer aux Institutions républicaines...
La diaspora burkinabè en Italie, l’une des plus dynamiques selon madame le Médiateur du Faso et une des communautés exemplaires pour la Ministre italienne, a été également au cœur des échanges. 
Le représentant de cette diaspora a demandé et saisie Mme le Médiateur du Faso pour un accompagnement aupres des autorités Burkinabé et Italiennes. La Diaspora qui est allée acquérir la connaissance et l'autonomisation financière doit être soutenue à travers les Institutions de défense de Droits dans les pays de résidence. Elle doit savoir retourner dans le pays natal pour y jouer un rôle de sensibilisation, d'élitisme et d'investisseur a affirmé Mme le Médiateur.

Engagement à été pris d'oeuvrer au renforcement de la coopération institutionnelle entre le Médiateur du Faso et son homologue d’Italie, dans le cadre du partage d'expériences et de la défense des intérêts de nos deux diasporas.

Le Burkina Faso reste un pays prioritaire pour l’Italie a affirmé madame la Ministre pour qui, son pays a une approche holistique du développement et toutes les questions y afférentes peuvent être discutées, dans le sens d’améliorer les conditions de vies des populations.
Avant de terminer les discussions, le Médiateur du Faso a été invitée par madame DEL REY à se rendre en Italie, une occasion pour renforcer davantage les liens de coopération.
DCI/MF

L'Institution au quotidien

Les textes fondamentaux

Liens Utiles

...

International

Prestation de serment de madame le Médiateur du Faso
Prestations de serment
Simon COMPAORE, Ministre d'Etat, Ministre de la Sécurité reçu en audience par madame le Médiateur du Faso
Jean Martin COULIBALY, Ministre de l'Education Nationale et de l'Aphabétisation
Madame le Médiateur du Faso, reçue en audience par le Président du Faso