Plan d'actions 2013-2016

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le Médiateur du Faso, fort de son nouveau statut  d’institution constitutionnelle, prend              à son compte la vision  formulée par les principaux référentiels nationaux que sont                    le document de prospective Burkina 2025 et la Stratégie de croissance accélérée et de développement durable (SCADD).

En rappel,  le document de prospective Burkina 2025 ambitionne de faire                    de notre pays  « une nation solidaire, de progrès et de justice qui consolide son respect sur la scène internationale ».

 Partant de là, la Stratégie de croissance accélérée et de développement durable (SCADD)     a déterminé sa vision à  l’horizon 2015 en ces termes : « le Burkina Faso, une économie productive qui accélère la croissance, augmente le niveau de vie, améliore  et préserve           le cadre et le milieu de vie, au moyen d’une gouvernance avisée  et performante ».

Le présent plan d’actions prend également à son compte les principes-directeurs  qui  sous tendent la SCADD, à savoir : l’anticipation, l’appropriation, la responsabilisation, le développement durable, la cohérence et la priorisation des actions de même que la gestion axée sur les résultats.

De façon spécifique, je rappelle ici que  conformément  aux indications de la SCADD, la gestion axée sur les résultats (GAR) est une approche de gestion basée sur la performance et les résultats, en vue de couvrir les priorités stratégiques du développement humain, renforcer  les fondements de la bonne gouvernance et aussi, renforcer la légitimité et la crédibilité de l’Etat  auprès des citoyens.

En se basant sur les dispositions de la nouvelle  loi organique n° 017-2013/AN du 16 mai 2013 portant attributions, organisation et fonctionnement du Médiateur du Faso, la vision adoptée par notre institution se présente ainsi : « le Médiateur du Faso, une institution constitutionnelle-clé qui a une part déterminante dans la résorption et la prévention des dysfonctionnements des services publics dans leurs rapports avec les citoyens, dans le renforcement de la gouvernance administrative  et qui, dans son domaine de compétence, s’affirme comme une institution de référence au plan international ».

 

 

Dans la mise en œuvre du plan d’actions, une Importance toute particulière doit être accordée au suivi et à l’évaluation régulière ; c’est le seul moyen de progresser vers l’atteinte des objectifs fixés  pour faire véritablement du Médiateur du Faso  une institution telle que  rêvée et voulue  par tous, c’est-à-dire  un modèle de performance et d’efficacité

Le présent document est bâti autour de  quatre axes stratégiques comprenant des objectifs, eux-mêmes  déclinés en activités. Ces axes sont les suivants :

-          Axe stratégique 1 : Créer un environnement favorable au déploiement des  

                                 activités du Médiateur du Faso ;

-          Axe stratégique 2 : Renforcer l’efficacité du Médiateur du Faso ;

-          Axe stratégique 3 : Renforcer les capacités du Médiateur du Faso ;

-          Axe stratégique 4 : Promouvoir les droits humains et le genre.

Je nourris l’intime conviction que la réalisation du  plan ainsi  conçu va, à n’en pas douter permettre à l’institution   d’apporter  non seulement  le témoignage de sa maturité mais sa part contributive à l’enracinement de la gouvernance au  profit du citoyen.

Je me félicite de la démarche participative qui   a caractérisé le présent référentiel  tout au long des différentes étapes de son élaboration et de son adoption.

J’engage l’ensemble de mes collaborateurs à maintenir le même niveau de mobilisation autour du chantier ainsi ouvert  et ce, tout au long de sa période d’exécution.

L'Institution au quotidien

Les textes fondamentaux

Liens Utiles

...

International

Prestation de serment de madame le Médiateur du Faso
Prestations de serment
Simon COMPAORE, Ministre d'Etat, Ministre de la Sécurité reçu en audience par madame le Médiateur du Faso
Jean Martin COULIBALY, Ministre de l'Education Nationale et de l'Aphabétisation
Madame le Médiateur du Faso, reçue en audience par le Président du Faso